Les Echos événementiel digital

Ces innovations social media qui vont décupler la puissance du « media » événementiel en 2018

La grande famille de l’événementiel se retrouvait la semaine dernière comme chaque année sur Heavent Paris, plus grand Salon d’Europe pour ce secteur, qui vient de changer de signature pour devenir « Le salon de l’innovation et de la création événementielle ».  L’occasion de constater en effet le renouvellement du métier, notamment par le biais du digital, plus représenté que jamais parmi les stands (plus de 30 start ups représentées), et évoqué autour de plusieurs conférences. Tour d’horizon des tendances digitales pour l’événementiel en 2018.

Capter des audiences extérieures via le live

Comme le note Matthieu ROSY, directeur général de l’Unimev, dans Les Echos,

« le digital devient la caisse de résonance de l’évènement »

Les réseaux sociaux sont ainsi désormais autant de « moyens de capter des audiences extérieures avec Facebook Live, Snapchat et YouTube », soulignent pour leur part Romuald GADRAT et Arnaud FAUCHER, respectivement fondateur et directeur d’Heavent. Constat qui a naturellement fait l’objet d’une table ronde dès le premier jour du salon, en présence d’Anthony Babkine (TBWA CORPORATE), Sylvie HUMBERT (SNCF), Martin PERRAUD WOLFF (DOUBLE 2), Dominique HENNINOT (VODALYS).

tweet conf

Le métier est en effet bien décidé à ne pas laisser passer le train de l’innovation et son wagon d’opportunités, comme a pu le démontrer la Directrice du Projet Atlantique 2017 de la SNCF présente autour de la table. Sylvie HUMBERT est à cette occasion revenue sur la tenue du premier multiplex Periscope en France pour la circulation du TGV L’Océane entre Paris et Bordeaux ainsi que Toulouse. Un dispositif digital orchestré fin 2016 par les équipes d’Havas Paris, d’Havas Events et la SNCF, co-produit avec WeScope, sous forme d’émission spéciale depuis le compte Twitter @DansLeTGV. Résultat au compteur : 58 000 spectateurs en live, pour un Periscope regardé par 100 000 spectateurs en moins de 48 heures.

Un reporting social media qui ferait rêver n’importe quel Community Manager, et a fait dire à Anthony BABKINE, ancien Head of social média de TBWA/Corporate fraîchement nommé Directeur général adjoint de l’agence, que c’est aujourd’hui bien souvent le live qui crée l’événement. Mais au fond, n’a-t-il pas manqué de le rappeler, « l’événement est un media social » lui-même. En somme, les réseaux sociaux permettent d’aller chercher à l’extérieur de l’événement ces audiences pouvant ainsi se réunir sur une double plateforme à la fois événementielle et numérique, dont les bénéfices se combinent et se complètent pour décupler tout leur potentiel de communication.

La puissance des événements décuplée par les réseaux sociaux

Parce que « Le Facebook live devient la norme lors des événements  » , comme nous l’a confirmé Jérémy LOPES, Rédacteur en Chef de L’ADN, à l’occasion de la Key Study présentée par le magazine sur Heavent Paris 2017, les organisateurs d’événements se doivent de penser au volet social media de leurs opérations.

« La révolution digitale permet de démultiplier l’impact des retombées, une résonance décuplée » ont ainsi bien noté de concert Gad WEIL de La Fonderie et Thierry REBOUL d’Ubi Bene.

Un tournant du métier qui n’est pas toujours évident mais qui peut trouver une issue en faisant appel aux bons acteurs professionnels.

« Un bon live, ça se prépare »

… comme nous l’indiquions ici-même dans un retour sur les 3 étapes de la promotion d’un événement sur les réseaux sociaux, et comme nous l’a rappelé Anthony BABKINE sur Heavent. Deux ingrédients sont alors indissociables pour faire prendre la sauce : de bons outils, et du personnel qualifié pour les maîtriser. C’est ce qu’a tenu à souligner Dominique HENNINOT, CEO de la régie vidéo online Wizilive présentée par Vodalys pendant la table ronde.

Des outils pour agrémenter la stratégie social media et le travail du Community Manager

Les bons outils ne manquent pas, on a ainsi pu en trouver bon nombre parmi les stands du salon de l’événementiel : plateformes collaboratives d’aide à l’organisation de l’événement, applications pour gamifier les lives ou simplement les superviser, ou solutions pour augmenter l’interactivité. Parmi les solutions digitales qu’on aura remarquées, on en notera quelques-unes qui ont particulièrement retenu notre attention :

  • BeePeers qui propose une palette de solutions telles que l’application mobile communautaire dédiée, le site web, engageant, la plateforme de networking et surtout le Social Wall,
  • Udoolive (nommé aux prix Vénus de l’innovation événementielle) et sa plateforme all-in-one de Digital Event pensée autant pour les organisateurs que pour les participants,
  • Everquity et sa nouvelle solution pour optimiser l’efficacité de son livetweet de manière plus instinctive et collaborative, présentée à l’occasion d’un atelier sur Heavent par Lionel KAPLAN, et nous rappelant que « Les 3 outils du Community Management au top sont : hashtags, mentions, et visuels. »,
  • Bewi by Happy Zone, également nommée au Vénus pour ses solutions d’interaction sur smartphone sans app pour gamifier les événements,
  • Tracktl Social Jukebox qui permet de divertir son audience et créer de l’engagement autour de la diffusion interactive de musique, photos et messages sur grand écran,
  • Check Sub, qui propose la bonne idée de délester le Community Manager du sous-titrage (de qualité) des vidéos notamment pour les réseaux sociaux, et ce dans 14 langues et en 48 heures,
  • Et de nombreuses autres innovations digitales à aller piocher chez Groupe FG Design (qui a remporté le Grand Prix Heavent Paris de la Meilleure Solution digitale pour sa réalisation pour Airbus au salon du Bourget), Goomeo (qui signe l’appli du salon Heavent depuis quelques années), Livee (qui gère l’interactivité pendant les conférences d’Heavent également depuis quelques années), Linguali (qui a remporté la catégorie digital aux Vénus de l’innovation), L’InfluentMyMusiCom, BeekastNumevent, Teazit, Missioon

FG Design Grand Prix Heavent

Reste au « personnel qualifié » de savoir faire des ces outils une valeur ajoutée pour autant d’idées qui peuvent venir compléter le travail du Community Manager sur son événement. On n’oublie pas que c’est d’abord une bonne stratégie social media qui optimisera l’expérience des participants en proposant instantanéité, effet wahou et immortalisation du moment partagé. Bref, tout ce qu’il faut pour engager et fidéliser son audience encore plus facilement, et l’opportunité de constater que

« la puissance d’un événement est aujourd’hui sans commune mesure avec le temps d’avant l’existence des réseaux sociaux » ,

comme l’a constaté sur place Martin PERRAUD WOLFF, Directeur de la création  de l’agence événementielle Double 2. Un diagnostic que nous faisons notre!
=> Retrouvez mon Best Of du livetweet « digital et événementiel » d’Heavent Paris 2017 sur Storify en cliquant sur le lien suivant : https://storify.com/ValD_CM/heavent-paris-2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s